Cet article date de plus de six ans.

VIDEO. Le service UberPOP ne sera pas interdit en France

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Le service Uberpop qui met en relation des passagers et des automobilistes et chauffeurs non-professionnels continuera à fonctionner. Le tribunal correctionnel de Paris a débouté les concurrents qui demandaient l'interdiction du service pour concurrence déloyale.

Voiture géolocalisée, chauffeurs sans agréments et prix fixés au kilomètre: ces paramètres représentent une concurrence déloyale selon les taxis et les VTC, qui pour une fois, sont unis contre un ennemi commun. Ils ont porté plainte, mais le tribunal correctionnel de Paris ne s'estime pas compétent pour juger de la légalité du service UberPOP. Maxime de Guillenchmidt, avocat des compagnies VTC, explique au micro de France 3 : "Le tribunal renvoie la responsabilité aux pouvoirs publics (...) de constater l'illégalité d'UberPOP pour ensuite que les concurrents puissent obtenir réparation ou l'interdiction". 

Interdiction en chaîne en Europe

En attendant la procédure pénale qui s'annonce très longue, UberPOP peut continuer à proposer son service en France. Les avocats de la société américaine ont évité l'interdiction. En revanche, en Espagne, un juge a interdit le service pour concurrence déloyale. La même sentence a été décidée aux Pays-Bas. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.