Vol Paris-Tunis dérouté vers Nice : un passager violent hospitalisé en soins psychiatriques

Le commandant de bord a décrit un passager "particulièrement inquiétant", qui s'est montré violent envers le chef de cabine. Sur des vidéos diffusées en ligne par des passagers de l'avion, on peut voir l'homme débarqué de force par les gendarmes, tout en criant "Allahou akbar".

Capture d\'écran d\'une vidéo diffusée par Tunis Tribune montrant l\'arrestation d\'un homme à bord d\'un vol Paris-Tunis.
Capture d'écran d'une vidéo diffusée par Tunis Tribune montrant l'arrestation d'un homme à bord d'un vol Paris-Tunis. (CAPTURE D'ECRAN TWITTER)

Un Boeing 737-800 de la compagnie Transavia qui devait effectuer la liaison Paris-Tunis, dans l'après-midi du jeudi 24 janvier, a été dérouté vers Nice pour débarquer un passager violent. L'avion s'est posé vers 18h30 à l'aéroport Nice-Côte d'Azur (Alpes-Maritimes) a confirmé la gendarmerie à franceinfo dans la matinée du vendredi 25 janvier.

Le passager, de nationalité tunisienne, est âgé d'une trentaine d'année, s'est montré violent envers le chef de cabine. Placé en garde à vue à l'arrivée de l'appareil, il doit être hospitalisé sous contrainte dans un établissement de soins psychiatriques, a procuré le procureur de Nice. Le parquet de Nice a confié l'enquête à la gendarmerie des transports aériens.

Selon des témoins, il aurait tenté de faire une prière. Sur des vidéos diffusées en ligne par des passagers de l'avion, on peut voir l'homme débarqué de force par les gendarmes, tout en criant "Allahou akbar". On y entend aussi le commandant de bord qui intervient pour expliquer la situation et qui décrit un passager "particulièrement inquiétant".