Un téléphérique urbain à Toulouse à l'horizon 2020

La ville de Toulouse a annoncé mercredi la création d'un téléphérique urbain de 3 km qui devrait ouvrir vers 2020. La société française Poma est chargé de la conception.

La future station du téléphérique au CHU Rangeuil.
La future station du téléphérique au CHU Rangeuil. (Groupement Poma)

Un téléphérique urbain long de 3 km traversera le sud de Toulouse vers 2020, rapporte France Bleu Toulouse, le mercredi 21 décembre.

Le téléphérique reliera l'Oncopole à l'université Paul Sabatier, en dix minutes contre trente minutes en voiture, en passant par le CHU Rangueil. Il pourra transporter jusqu'à 7 000 passagers par jour. La fréquence des cabines sera la même que celle du métro toulousain, à savoir une toutes les minutes et demi.

Un contrat à 54 millions d'euros

C'est le groupe français Poma qui a été choisi. Il est chargé de la conception et de l'installation du téléphérique. Le contrat s'élève à 54 millions d'euros. Toulouse deviendra ainsi la deuxième ville de France a possédé un téléphérique urbain. En effet, Brest a inauguré, le mois dernier, le premier dispositif français. 

Poma a déjà réalisé les téléphériques urbains de Medellin (Colombie), Rio de Janeiro et New York.