Cet article date de plus de quatre ans.

Un bébé sur deux est mal attaché en voiture

Sangles pas assez serrées, sièges inadaptés : la fédération française des industries de puériculture affirme qu’un bébé sur deux a déjà voyagé mal attaché.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Les sièges pour enfants sont homologués et doivent être adaptés à l'enfant selon son âge, sa taille et son poids © AFP / Roberto Westbrook)

A l'heure des grands départs, les automobilistes ont vérifié les moteurs, les pneus, les freins, mais beaucoup oublient les sièges autos. Un bébé sur deux a déjà voyagé mal ou pas attaché, affirme la fédération française des industries de puériculture.

La fédération rappelle qu’un simple choc en ville, à 50km/h, est aussi violent qu’une chute du 3ème étage. Pourtant, selon le baromètre 2015 de la puériculture, 18% des enfants mal installés en voiture n’étaient en fait pas attachés du tout.

A LIRE AUSSI ►►►  Week-end rouge et noir pour le chassé-croisé de juillet-août

Il faut "vérifier à chaque départ, le siège " pour éviter les erreurs, préconise sur France Info Marcial Doumerc, expert sécurité de la fédération. En ce week-end classé noir sur les routes par Bison Futé, il est nécessaire de "bien installer l’enfant dans le siège " pour le "mettre à l’aise" et "s’assurer que les systèmes d’attaches sont bien ajustés ".

En 2015, 22% des familles ont reconnu que leur enfant avait été mal installé à plusieurs reprises, soit sept points de plus que l'année précédente.

Les parents donnent plusieurs raisons ; des sangles qui ne sont pas assez serrées, un défaut d’inattention ou un manque de vigilance dans les familles où il y a plusieurs enfants. La fondation rappelle aussi que comme les casques de moto, les sièges pour enfants sont homologués et ont une date d'expiration. Enfin, ils doivent être adaptés à l'enfant selon son âge, sa taille et son poids.

Un bébé sur deux est mal attaché en voiture - Reportage de Sophie Auvigne pour France Info
écouter

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Transports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.