Trottinettes électriques : difficile de les interdire

L'explosion du marché des trottinettes électriques depuis un an provoque des situations souvent dangereuses dans les villes. Certaines envisagent de les interdire.

Franceinfo

La trottinette est un moyen de transport écologique, futuriste, plaisant, mais qui provoquer un sacré bazar dans les rues. Certaines municipalités n’en peuvent plus, comme Paris qui menacerait de les interdire. Mais une ville peut-elle interdire les trottinettes électriques ? A Paris, par exemple, il y a des sociétés de trottinettes en libre-service différentes pour environ 15 000 machines. Comme à Lyon, Paris a pris un arrêté pour interdire la circulation des trottinettes électriques sur les trottoirs.

Une charte de bonne conduite

La ville a fait signer aux opérateurs une charte de bonne conduite. Ils s’engagent à respecter un certain nombre de règles, notamment éviter la trop grande concentration de trottinettes stationnées. Mais une ville peut-elle aller plus loin en les interdisant ? "Elle peut le faire mais avec un risque : l’opérateur peut aller devant un tribunal pour dire que c’est une atteinte à la liberté du commerce", explique Jean-Louis Missika, adjoint à la mairie de Paris chargé de l’urbanisme. Donc en théorie, une ville peut bien prendre un arrêté pour interdire les trottinettes. Mais cet arrêté risque d’être annulé par le tribunal administratif.

Les règles de stationnement des trottinettes en free floating devraient également changer.
Les règles de stationnement des trottinettes en free floating devraient également changer. (A. Martiniky / France 3)