Transports : une navette électrique autonome à Gap

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Transports : une navette électrique autonome à Gap
FRANCE 3
Article rédigé par
France 3 Antibes, L.Robert, A.Casanova, L.Patris de Breuil Gerbi - France 3
France Télévisions

C'est une première mondiale : la ville de Gap (Hautes-Alpes) a inauguré sa première navette autonome, baptisée Néa. Elle n'a ni conducteur ni électricité.

À Gap (Hautes-Alpes), Néa est une navette autonome, électrique et gratuite. Elle a transporté cette semaine ses tout premiers passagers. "Époustouflant", s'enthousiasme l'un d'eux, visiblement ravi. Néa ne fait toutefois pas l'unanimité, notamment parce qu'elle circule sur un espace déjà occupé : la piste cyclable.

Financée par l'Union européenne

Autre point faible, ce véhicule sans chauffeur est relativement lent. Le maire (DD) de la ville, Roger Didier, se réjouit malgré tout. "Il faut quand même laisser le temps à cette navette d'acquérir encore un petit peu plus de douceur au moment où elle freine (…) le fait que de temps en temps elle s'arrête de façon ponctuelle parce qu'elle est ultrasensible", confie ce dernier. La navette a couté 400 000 euros, financés par l'Union européenne.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.