Transports : les vols de câbles électriques se poursuivent

Publié Mis à jour
Transports : les vols de câbles électriques se poursuivent
France 2
Article rédigé par
C. Vérove, B. Barnier, R. Miri, M. Niewenglowski, M. Petitjean, L. Feuillebois - France 2
France Télévisions

Trois cents mètres de câbles électriques ont été dérobés dans un tunnel de l'A13, en Île-de-France. Lundi 25 octobre, dans la soirée, il était encore impossible d'emprunter cette portion. Ces vols entraînent des embouteillages considérables.

Sur l'A13, un tunnel aux portes de Paris a été fermé dès 18 heures, dimanche 24 octobre, occasionnant des bouchons monstres. En cause : un vol de câbles électriques dans un local. "Il y a eu une effraction dont on a été victimes, et les malfrats ont réussi à s'emparer de 300 mètres linéaires de câbles, environ", explique Camille Remy, responsable de l'exploitation du tunnel ouest à la Direction des routes d'Île-de-France.

Des matériaux parfois précieux

Ces câbles sont indispensables au fonctionnement des systèmes anti-incendie, à l'intérieur du tunnel. Ils attirent les voleurs, car à l'intérieur, se trouvent des matériaux parfois précieux, comme le cuivre, à plus de 9 000 euros la tonne. Son prix frôle aujourd'hui des records. En seulement trois mois, les vols se comptent par dizaines. Ainsi, 900 mètres de câbles ont été dérobés à Languidic (Morbihan), et 3 000 mètres à Oyré (Vienne). Pour lutter contre ces dégradations, la SNCF mise sur un système de surveillance par drone. Couplé à plus d'un millier d'alarmes, il a permis d'éviter un tiers des vols en deux ans, selon la compagnie. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.