Transports : les camping-cars deviennent indésirables dans les communes

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
Transports : les camping-cars deviennent indésirables dans les communes
Article rédigé par France 2 - C.Wormser, G.Sabin, L.Rochette, Images aériennes: Clément Le Calvé
France Télévisions
France 2
Des centaines de milliers de Français sillonnent les routes en caravane ou en camping-car. Le retour à la mode du tourisme nomade n’est pas sans conséquence.

En période estivale, ils sont des dizaines alignés en bord de mer. Les camping-caristes sont heureux de se réveiller dans un décor de carte postale. Ces vacanciers sont devenus le cauchemar des habitants de Plouha (Côtes-d’Armor). Ils dénoncent un stationnement illégal et contraire à la loi. "Ce sont des gros engins polluants et générateurs de déchets", précise Rémi Villiers-Moriamé, président de l’association "Les amis du Palus". Depuis le 29 juin dernier, un arrêté municipal interdit l’accès aux camping-cars, mais aucune signalisation ne l’indique.  

La dernière solution est un terrain privé 

Interdire le stationnement n’est pas facile pour les communes. Selon la loi, un camping-car a la même réglementation que les voitures. Si l’on autorise l’un, on autorise l’autre. Mais certaines exceptions permettent de cibler les véhicules, notamment si le site est protégé. À Saint-Malo (Ille-et-Vilaine), les véhicules de loisirs ne sont plus les bienvenus depuis des années. La police municipale effectue tout le temps des rondes. Parfois, la dernière solution de repli est de stationner sur un terrain privé.  

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.