Cet article date de plus d'un an.

Transports : le premier taxi volant parisien a décollé

Publié
Transports : le premier taxi volant parisien a décollé
Transports : le premier taxi volant parisien a décollé Transports : le premier taxi volant parisien a décollé (FRANCE 2)
Article rédigé par France 2 - F.Vallet, S.Giaume, P.Miette
France Télévisions
France 2

Pensé comme nouvelle mobilité, notamment pour les Jeux olympiques de Paris 2024, le taxi volant est en train de passer du rêve à la réalité. Un premier essai a été effectué, jeudi 10 novembre, à Pontoise (Val-d’Oise).

Le premier taxi volant a décollé dans le ciel de Paris. Entre le drone et l’hélicoptère, le volocity pèse 700 kilos, peut transporter deux personnes sans pollution, ni énergie fossile, grâce à son moteur électrique. "Nous avons 9 batteries et après chaque vol, on change les batteries. On peut voler 30 minutes, mais avec les technologies futures, nous pourrions doubler ce temps", assure Christian Bauer, responsable commercial de Volocopter. À l’intérieur, pas de boutons, mais un écran tactile.

Des courses entre 100 et 200 euros

En test depuis un an à Pontoise (Val-d’Oise), l’appareil a eu l’autorisation de voler 5 minutes avec pilote en condition réelle. Le taxi volant est destiné au milieu urbain. En 2024, il reliera Paris à Versailles pour le tourisme tandis qu'une autre ligne fera la navette entre l’aéroport Charles de Gaulle à la gare d’Austerlitz en plein Paris. Les lignes sont balisées. "Ils auront des couloirs aériens comme les automobilistes ont des routes ou des boulevards", fait savoir Augustin de Romanet, PDG d’Aéroport de Paris. Le prix de la course devrait s’élever entre 100 et 200 euros. Un secteur prometteur avec 400 projets de ce type dans le monde. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.