Transports : en un mois, trois bus électriques ont pris feu à Paris et à Carcassonne

Publié Mis à jour
Transports : en un mois, trois bus électriques ont pris feu à Paris et à Carcassonne
France 2
Article rédigé par
L. Berbey, F. Guibal, V. Portela-Rosa, @RevelateursFTV, E. Revidon - France 2
France Télévisions

La RATP a retiré 150 bus électriques de la circulation à Paris, après un nouvel accident suspect, vendredi 29 avril. 

Des flammes impressionnantes et un épais nuage de fumée dans le ciel de Paris. Vendredi 29 avril, un bus électrique a pris feu dans la capitale. L'incendie n'a toutefois fait aucun blessé. Quelques minutes plus tôt, une première explosion a été aperçue, suivie d'une gerbe d'étincelles. Puis, le véhicule s'est embrasé. Le 4 avril dernier, à Paris, un bus électrique du même modèle s'était lui aussi enflammé en pleine rue.

Un dysfonctionnement des batteries au lithium ? 

La RATP applique désormais le principe de précaution. "Nous avons décidé immédiatement de retirer ces bus de l'exploitation. Cela concerne 149 bus de cette série. Nous avons demandé à notre fournisseur, Bluebus Bolloré, de faire l'expertise de la situation et de nous proposer un plan d'action", a déclaré Nicolas Cartier, directeur de maintenance des bus de la RATP. S'agit-il d'un dysfonctionnement des batteries au lithium, présentes sur le toit et à l'arrière de ces véhicules électriques ? Un choc peut-il avoir déclenché cet incendie ? Les mêmes questions se posent à Carcassonne (Aude), où dans la matinée du 29 avril, un bus d'un autre constructeur a été entièrement calciné. Les batteries ont pris feu instantanément. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.