Transports : Compiègne, la ville où tout est gratuit

Un métro et des bus gratuits à Paris ? Anne Hidalgo lance l'idée. France 3 s'est rendue à Compiègne, dans l'Oise, où tout a commencé en 1975.

Voir la vidéo
FRANCE 3

À Compiègne, dans l'Oise, pour monter dans le bus, un simple bonjour suffit; ici, c'est normal, cela fait 42 ans que les habitants de Compiègne se déplacent gratuitement. Pour les chauffeurs, pas de monnaie à rendre, il n'y a même pas de caisse. Et cela rassure la conductrice : "Il y a moins d'agressions pour l'argent", dit-elle. Au total, la gratuité des transports coûte 5,8 millions d'euros par an. Et ce n'est pas le contribuable qui paye, mais les entreprises, comme ce centre de formation professionnelle. La somme dépend du nombre de salariés : "On verse 20 000 euros par an", explique Luc Parmentier, directeur des formations PROMEO.

Un tissu d'entreprises conséquent est nécessaire

Cela représente 27 euros par salarié et par mois. Mais pour cette structure qui accueille aussi du public, ce n'est pas cher payé. "On a 4 000 personnes qui peuvent en bénéficier, puisqu'elles fréquentent régulièrement notre structure, si on ramène ça sur 4 000 personnes, c'est vraiment dérisoire", admet Luc Parmentier. Ce modèle serait-il applicable partout ? Dans la plupart des communes, cette taxe sur les transports existe, mais elle représente à peine la moitié de la somme nécessaire. Il faut comme à Compiègne un tissu d'entreprises conséquent.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un métro et des bus gratuits à Paris ? Anne Hidalgo lance l\'idée. France 3 s\'est rendue à Compiègne, dans l\'Oise, où tout a commencé en 1975.
Un métro et des bus gratuits à Paris ? Anne Hidalgo lance l'idée. France 3 s'est rendue à Compiègne, dans l'Oise, où tout a commencé en 1975. (FRANCE 3)