Transports : comment les trains s’adaptent aux températures

Publié
Durée de la vidéo : 3 min
Alors que le thermomètre doit grimper cet été, se déplacer sans trop souffrir des fortes chaleurs peut devenir un vrai casse-tête dans les transports.
Transports : comment les trains s’adaptent aux températures Alors que le thermomètre doit grimper cet été, se déplacer sans trop souffrir des fortes chaleurs peut devenir un vrai casse-tête dans les transports. (France 2)
Article rédigé par France 2 - P.-L. Monnier, Y. Sanchez, N. Lachaud
France Télévisions
France 2
Alors que le thermomètre doit grimper cet été, se déplacer sans trop souffrir des fortes chaleurs peut devenir un vrai casse-tête dans les transports.

Dans les trains, il y a parfois des climatisations en panne en pleine canicule, ou des passagers bloqués en pleine vague de froid. Avec le dérèglement climatique, ces phénomènes extrêmes vont se multiplier. Alors nos trains sont-ils prêts ? À Vienne, en Autriche, un train flambant neuf embarque 188 capteurs et plusieurs millions de données à bord. On a par exemple des capteurs sur chaque siège, dans les toilettes.

Des climatiseurs remplacés

Financés par l’État, les intercités circuleront sur les lignes Paris Limoges et Paris Clermont début 2027. En attendant, juste à côté, les données sont analysées et aujourd'hui, il y a visiblement un petit problème de température sur un siège. Le constructeur du train, qui doit rouler jusqu'en 2070, doit anticiper le réchauffement climatique. Pour les rames actuelles, la climatisation ne marche pas au-dessus d'une certaine température pour des Intercités qui datent de 1976. Les climatiseurs sont peu à peu remplacés.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.