Transport fluvial : pourquoi la France n'utilise pas plus son réseau ?

Une équipe de France 2 s'intéresse ce jeudi soir au transport fluvial français. Enquête.

France 2

Pouvoir naviguer sur des milliers de kilomètres, c'est la richesse méconnue de la France. 8 500 kilomètres de voies navigables, le plus long réseau fluvial de l'Europe. Matériaux de construction, céréales ou encore objets venus du monde entier, tout peut être acheminé sur ces bateaux. Pourtant, seulement 4% du transport de marchandises passe par nos fleuves.

Un conteneur sur 10

"Ça met plus de temps que le transport routier, mais il y arrive plus de volume d'un coup donc on divise les coûts par un petit peu moins de deux", explique Frédéric Monchablon, directeur de Socomac-Soufflet groupe. La Seine pourrait accueillir quatre fois plus de trafic, la faute à la concurrence du transport routier. "On est un peu à flux tendu sur les entreprises en France. Il n'y a pas de stock, donc les gens préfèrent prendre des transporteurs routiers pour aller au plus vite amener leurs marchandises dans les rayons", explique Sébastien Demetz, docker. En France, seul un conteneur sur 10 est transporté sur les fleuves.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des navettes fluviales sur la Seine, aux abords des 7e et du 8e arrondissements de Paris, le 17 novembre 2013. 
Des navettes fluviales sur la Seine, aux abords des 7e et du 8e arrondissements de Paris, le 17 novembre 2013.  (TRIPELON-JARRY / ONLY FRANCE / AFP)