Cet article date de plus de cinq ans.

Transport aérien : enquête sur le marché des "miles"

Publié
Durée de la vidéo : 5 min.
Transport aérien : enquête sur le marché des "miles"
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

La plupart des compagnies utilisent ce système de points de fidélité. France 2 vous en dit plus sur leur fonctionnement.

Voyager gratuitement, c'est la promesse des programmes de fidélité des compagnies aériennes. Avec de simples cartes, les clients peuvent cumuler des points appelés "miles". Buffet à volonté, douches spacieuses, salon de message, certaines compagnies aériennes gâtent leurs clients les plus fidèles. En France, quatre millions de voyageurs sont séduits par cette carte de fidélité. Ils s'abonnent surtout en espérant gagner des voyages gratuits. Par exemple, il faut acheter 18 vols Paris-New York en classe éco pour en avoir un offert. 

Payer le prix fort pour avoir des miles

Jean-Noël Chaintreuil effectue plusieurs voyages longs courriers pour son travail, une aubaine pour ce jeune homme. "J'ai pu partir au Kenya grâce à Air France, au Brésil ou dans d'autres destinations moins exotiques et moins loin comme Venise ou Lisbonne", explique le jeune homme. En tout, il a gagné l'équivalent de 8000 euros en billets d'avion. Et si les compagnies gâtent ce type de clients, c'est parce qu'ils n'hésitent pas à payer le prix fort dans le but de gagner plus de miles.
Des miles qui fidélisent les clients, mais représentent beaucoup d'argent pour les entreprises. Alors pour que la fidélisation ne soit pas trop couteuse, les compagnies aériennes ont leurs astuces. Par exemple, alors qu'un Paris-New York en classe éco chez Air France vous rapportera plus de 7 000 miles, un Paris-Rio ne vous en apportera aucun.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Transports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.