Vignette poids lourds : l'OTRE "fermement opposée" au dispositif

Le secrétaire général de l'Organisation des transporteurs européens (OTRE) s'est dit fermement opposé lundi à la création d'une vignette pour tous les poids lourds. Le ministère de la Transition écologique réfléchit à mettre en place ce système de taxe pour les camions.

Un camion passe sous un portique ecotaxe. (illustration)
Un camion passe sous un portique ecotaxe. (illustration) (DAMIEN MEYER / AFP)

Jean-Marc Rivera, secrétaire général de l'Organisation des transporteurs européens (OTRE) s'est dit "fermement opposé" à une vignette pour tous les poids lourds qui semble être dans les cartons du ministère de la Transition écologique.

Invité lundi 24 septembre sur franceinfo, Jean-Marc Rivera estique que "le principe nous semble tout à fait contestable. Nous sommes bien sûr contre une fiscalité nouvelle et supplémentaire (…) Nous sommes fermement opposés au dispositif qui nous est présenté aujourd'hui."

Cette nouvelle taxe qui pourrait voir le jour lui rappelle de mauvais souvenirs : "Nous prenons acte que monsieur de Rugy, le ministre de l'Ecologie, prend part à la discussion (...) Dans l'absolu, le seul contact que nous avions eu était avec le ministre des Transports. Nous voyons le ministère de l'Ecologie s'imprégner de ce dossier-là. Ceci nous rappelle quelques évènements passés avec l'écotaxe et on semble vouloir déjà aujourd'hui mettre un 'coup de vert' à une mesure qui au final n'est absolument pas une mesure écologique mais purement une mesure fiscale comme l'était l"écotaxe", a-t-il expliqué.

"Aujourd'hui, 49 milliards d'euros sont prélevés auprès des usagers de la route, dont les professionnels, mais seulement 13,3 milliards sont affectés au financement de la route. Nous le disons au ministre : l'argent est déjà là ! La première des choses à faire est de prendre l'argent qui est collecté pour l'utiliser sur l'urgence. Et l'urgence,  ce sont les infrastructures. Ne mettez pas une fiscalité nouvelle !", a demandé Jean-Marc Rivera.