VIDEO. Plus de 30 000 animaux sauvages saisis lors d’une gigantesque opération contre le braconnage

C’est un véritable orage qui vient de s’abattre sur le monde du braconnage. Plusieurs milliers d’animaux, de la viande ainsi que des parties d’animaux ont été saisis lors de l’opération “Thunderstorm“. Ce coup de filet géant a été orchestré par Interpol en collaboration avec près d’une centaine de pays.

Brut

30 000. C’est le nombre d’animaux sauvages qui ont été saisis lors de l’opération "Thunderstorm". Du 1er au 31 mai 2018, l’agence Interpol et une coalition de 92 pays ont lutté activement contre le commerce illégal d’espèces protégées. Quelques 1947 saisies ont été effectuées en parallèle de 140 interpellations.

Pour le président du groupe de travail d’Interpol Sheldon Jordan, les résultats de l’opération sont "spectaculaire". Parmi les saisies réalisées, on dénombre notamment 1 tonne d’ivoire d’éléphant, 8 tonnes d’écailles de pangolin ainsi que 43 tonnes de viande de brousse telle que celle de zèbre, d’éléphant ou d’ours. En plus de tout cela, 27 000 reptiles et 4000 oiseaux migrateurs ont été interceptés.

Un trafic très fructueux

Le trafic d’animaux sauvages est le 4ème secteur criminel générant le plus d’argent au monde. Un juteux commerce qui représente pas moins de…150 milliards de dollars par an. D’après Sheldon Jordan, cela perturbe énormément l’économie mais aussi les populations indigènes et rurales qui dépendent des ressources naturelles. En s’adonnant au braconnage, les contrevenants s’exposent à des peines de prison et à des amendes pouvant aller jusqu’à 5 fois la valeur de la contrebande saisie.

Dans le monde, 35 000 espèces animales et végétales sont protégées par la Convention de Washington, signée en 1973.

VIDEO. Plus de 30 000 animaux sauvages saisis lors d’une gigantesque opération contre le braconnage.
VIDEO. Plus de 30 000 animaux sauvages saisis lors d’une gigantesque opération contre le braconnage. (BRUT)