VIDEO. "Une vraie galère" : la nuit mouvementée de 1 500 passagers de la SNCF bloqués par les orages

Des chutes d'arbres ont paralysé le trafic SNCF en Normandie dans la nuit de mardi 7 août à mercredi 8 août, dans les gares de Caen ou de Lisieux. 1500 voyageurs sont restés à quai.

France 2

Faute de trains, ils ont passés une partie de la nuit dans les gares. Pour patienter, la SNCF a fourni aux voyageurs couvertures de survie et nourriture. Exténués, les 700 personnes ont essayé de dormir partout où ils le pouvaient : par terre, voire même sur des chaises ou dans des cabines de Photomaton. "Un vrai calvaire", selon une usagère. En cause, plusieurs arbres couchés sur les voies à cause des orages. Ces voyageurs sont arrivés à Paris avec 5 heures de retard. D'autres ont préféré dormir en Normandie et prendre le train tôt le matin. "On était censé prendre le train à 19h30 de Caen (Calvados) pour Paris. On a attendu 2h30 et ils l'ont annulé", témoignent un couple d'Américains.

Un trafic revenu à la normale

Au total, 1 500 personnes ont été bloquées à partir de 20h30 sur la ligne qui relie Cherbourg (Manche) à Paris. C'est sur ce tronçon de 20 kilomètres que le problème est survenu. Une dizaine de trains sont restés bloqués. Ce matin, mercredi 8 août, le trafic est revenu à la normale et les billets des voyageurs bloqués vont être intégralement remboursés.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des trains à l\'arrêt, à Chatillon (Hauts-de-Seine), le 31 juillet 2018. 
Des trains à l'arrêt, à Chatillon (Hauts-de-Seine), le 31 juillet 2018.  (GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP)