La SNCF remet un rapport sur la panne de la Gare Montparnasse au gouvernement

Le rapport qui pointe les défaillances de la SNCF a été remis ce jeudi 3 août au gouvernement. Des pistes de réforme sont envisagées. 

FRANCE 2

C'est un constat d'échec, et c'est la SNCF elle-même qui le dresse : dans un rapport de 28 pages, la société publique reconnait des défaillances, des erreurs. Elle met l'accent sur un point : l'information des voyageurs et ses nombreux défauts. Internet, les panneaux d'affichage, les SMS et les agents d'accueil : quatre systèmes d'information qui n'ont pas communiqué entre eux. Résultat : des incohérences en cas de perturbation majeure.

Un prestataire "défaillant", un manque de "logique claire"

Autre point noir : la mobilisation des "gilets rouges" dimanche, lorsque les perturbations étaient les plus critiques. "Le prestataire "gilets rouges" dimanche à Montparnasse a été défaillant", pointe la SNCF. Dernière critique : pendant trois jours, des trains prévus à Montparnasse ont dû partir d'Austerlitz, des changements effectués "sans qu'une logique claire de répartition apparaisse", selon le rapport. Le gouvernement a reçu le rapport il y a quelques heures. Il a demandé à la SNCF d'élaborer un calendrier précis des améliorations à apporter.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un employé de la SNCF renseigne des voyageurs en gare de Montparnasse, à Paris, le 30 juillet 2017.
Un employé de la SNCF renseigne des voyageurs en gare de Montparnasse, à Paris, le 30 juillet 2017. (JACQUES DEMARTHON / AFP)