Guyane : les nouveaux sentiers de la cocaïne

Le trafic de cocaïne entre Cayenne et Paris se nourrit de la misère des Guyannais pour prospérer. Ces derniers transportent des kilos de boulettes de poudre, parfois dans leur estomac.

France 3

À l'aéroport d'Orly, les vols en provenance de Guyane sont particulièrement surveillés. L'équipe de douaniers est à l’affût de la moindre valise suspecte et au moindre doute, le bagage est fouillé. Dans l'un d'eux, ils découvrent un sachet de lait infantile qui va être testé. Le produit vire au bleu, preuve qu'il s'agit de cocaïne pure. Le propriétaire de la valise en question "a probablement pris peur", explique Olivier Gourdon, chef divisionnaire des douanes d'Orly mardi 22 janvier et l'a abandonné.

60% de la drogue interceptée à Orly vient de Guyane

800 kg de cocaïne ont été saisis à Orly en 2018, dont 60% provenaient de Guyane. Le département est en effet l'un des plus gros producteurs de poudre aux côtés de la Colombie et du Pérou. Les mules, les hommes et les femmes qui transportent la drogue sont toujours plus nombreux. Ce qui provoque la colère des élus. Les trafiquants profitent notamment de leur précarité pour leur faire transporter la marchandise.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une saisie de drogue en 2015. Illustration.
Une saisie de drogue en 2015. Illustration. (KENZO TRIBOUILLARD / AFP)