Grève à la RATP : un vendredi noir dans les transports franciliens

Des millions d'usagers des transports franciliens s'apprêtent à vivre un vendredi noir en raison de la grève des agents de la RATP. Notre journaliste Julie Poirier fait le point sur l'état du trafic.

FRANCE 2

Les transports en commun de la RATP circuleront au compte-gouttes vendredi 13 septembre en région parisienne, où le trafic sera fortement perturbé par une grève massive contre la réforme des retraites. "Dix lignes de métro sont complètement interrompues et le trafic est extrêmement perturbé sur les autres lignes", explique Julie Poirier, en direct du siège de la RATP, dans le 12e arrondissement de la capitale. Seules les lignes 1 et 14, automatisées, seront épargnées. Mais prudence, car elles devraient être bondées.

Du jamais vu depuis 2007

"La réforme des retraites qui a été annoncée par le gouvernement et réaffirmée [jeudi] soir par Édouard Philippe ne tient pas compte de la pénibilité du travail. Ce ne sont pas quelques points ou primes supplémentaires qui pourront guérir les troubles physiologiques, du métabolisme ou les cycles de sommeil perturbés par les conditions de travail", explique Vincent Gautheron, cadre à la RATP et syndicaliste CGT, qui a pris part au mouvement. La mobilisation des agents n'a jamais été aussi forte depuis 2007.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le trafic sera très perturbé à Paris sur le réseau de la RATP, avec dix lignes de métro interrompues, vendredi 13 septembre 2019.
Le trafic sera très perturbé à Paris sur le réseau de la RATP, avec dix lignes de métro interrompues, vendredi 13 septembre 2019. (BERTRAND GUAY / AFP)