Douanes : les "cash dogs" traquent l'odeur de l'argent

2017 a été une année record pour les douanes. Les douaniers peuvent compter sur les "cash dogs", ces chiens d'une efficacité redoutable pour flairer les billets de banque. Reportage.

France 3

Aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle (Val-d'Oise). En moyenne, 160 000 passagers transitent ici chaque jour. Dans les terminaux, les agents douaniers veillent. Ce jour-là, leur matinée est fructueuse. Sur cette table, près de 11 000 euros. La propriétaire, visage dissimulé, les avait cachés dans son bagage à main. C'est un contrôle aléatoire qui a permis de découvrir cet argent.

Seulement 21 "cash dogs" en France

Impossible de fouiller tous les passagers, alors pour améliorer leurs résultats, les douaniers se sont dotés de spécialistes au flair aiguisé. Ce chien s'appelle Ice. C'est un labrador de cinq ans à l'affût des billets de banque. Des chiens comme Ice, il n'en existe que 21 en France. Les douaniers les appellent les "cash dogs", une spécialité nouvelle enseignée dans cette école de La Rochelle (Charente-Maritime). Ces labradors se révèlent d'une efficacité redoutable. Il y a un an, près de Bayonne (Pyrénées-Atlantiques), un "cash dog" a réussi à détecter plus de 600 000 euros dans le coffre d'une voiture.

Le JT
Les autres sujets du JT
(- / DOUANE FRANCAISE)