Circulation : comment fonctionne Bison Futé

Publié Mis à jour
Circulation : comment fonctionne Bison Futé
France 3
Article rédigé par
S. Lanson - France 3
France Télévisions

Avant de prendre la route, le réflexe est souvent de consulter Bison Futé. Il accompagne des millions de Français, et ce depuis presque 50 ans. Sophie Lanson raconte l’histoire de ce dispositif dans le journal du samedi 30 juillet.

Qui dit route des vacances dit souvent Bison Futé. "Tout est parti des bouchons historiques de l’été 1975, en pleine canicule. C’était sur la Nationale 10, entre Paris et le sud. La frontière espagnole, des centaines de kilomètres de bouchons. Alors dans la foulée, les autorités s’organisent et créent Bison Futé", explique Sophie Lanson, en plateau samedi 30 juillet. Le code couleur est resté le même depuis. Le vert se rapporte aux bouchons en dessous de 150 km sur toute la France, orange entre 150 et 350 km, rouge entre 350 à 600 km et le noir au-dessus de 600 km.

Un système automatique

"Le service s’appuie sur les sociétés d’autoroute mais aussi sur un dispositif automatique : des capteurs placés sur la chaussée et des caméras installées le long des routes", poursuit la journaliste. Toutes les heures, les véhicules en circulation sont comptabilisés. Bison Futé centralise ces données et en déduit deux premières prévisions en décembre pour l’année suivante, puis cela est adapté selon le calendrier des congés scolaires, de la météo ou encore des travaux.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.