Autoroute A10 : ils vivent avec le bruit

Le fameux chassé-croisé sur la route des vacances aura lieu le weekend du 1e aout. L’occasion de penser à ceux qui vivent près des grands axes comme l’autoroute A10, et qui subissent au quotidien les nuisances sonores qui y sont liées.

France 3

L’autoroute est leur voisin : dans le village de Villeperdue, dans l’Indre, les habitants côtoient l’A10 et ses 35 000 véhicules quotidien depuis des années. Difficiles pour eux de profiter de leurs jardins, d’autant que, selon Stéphanie Alfred, habitante des lieux, le bruit s’est amplifié ces dernières années : "À l’époque, on ne l’entendait pratiquement pas du tout (…) c’était arboré, on ne voyait pratiquement rien. Et puis quand ils ont commencé à défricher il y a quelques années, là, ça a été un grand changement".

Des méthodes pour avoir du calme

Pour dormir, la jeune femme doit fermer plusieurs volets, et dans toutes les pièces de sa maison, elle entend l’autoroute malgré un double vitrage aux fenêtres. Une situation difficile à vivre qui lui donne envie de déménager, même si, explique-t-elle, le bruit fait baisser le prix de son bien. La situation ne va pas s’améliorer : d’ici trois ans, l’autoroute passera encore plus près de chez elle, avec la construction de deux voies supplémentaires, même si des protections acoustiques devraient alors être installées.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un bouchon sur l\'A7 au niveau de Valence (Drôme), le 11 juillet 2020. 
Un bouchon sur l'A7 au niveau de Valence (Drôme), le 11 juillet 2020.  (NICOLAS GUYONNET / HANS LUCAS / AFP)