Ile-de-France : trafic "extrêmement perturbé jeudi et vendredi a minima" sur le RER B

Le trafic des RER est interrompu ce jeudi matin entre les gares de Denfert-Rochereau et Laplace. Des bus de remplacement sont mis en place au lendemain du déraillement d'un train. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le RER B quitte la station Cité Universitaire, à Paris, le 8 décembre 2019.  (AMAURY CORNU / HANS LUCAS / AFP)

Le trafic sur la ligne B du RER en région parisienne sera "extrêmement perturbé pour la journée de jeudi et vendredi a minima" après le déraillement, mercredi 24 juin, d'un train ne transportant pas de voyageurs, a annoncé jeudi la RATP. Trois voitures d'un train du RER B sont sorties de la voie mercredi vers 19 heures, près de Denfert-Rochereau, sans faire de blessé.

"L'interconnexion reste suspendue à Gare du Nord jeudi", poursuit la RATP qui indique que les trains circuleront jeudi matin toutes les 17 minutes entre Denfert-Rochereau et Gare du Nord et avec une fréquence de 15 minutes entre Laplace et Massy-Palaiseau, Laplace et Saint-Rémy-Les-Chevreuse et entre Robinson et Bourg-la-Reine.

La RATP a mis en place un service de bus de substitution entre Laplace et Denfert-Rochereau et assure qu'elle fera des points réguliers pour informer les voyageurs de la reprise du trafic.

Un incident "extrêmement rare" 

"Pour une raison encore en cours d'investigation dans le cadre d'une enquête interne, une voiture de l'arrière du train est sortie du rail. L'avant du train est quant à lui resté sur la voie alors que 3 autres voitures se sont retrouvées à cheval entre le ballast et une autre voie", poursuit la RATP qui indique qu'il s'agit d'un accident "extrêmement rare".

Les équipes, qui ont reçu ce jeudi matin la visite de la présidente de la RATP venue soutenir les agents, ont procédé dans la nuit aux premières interventions de relevage du train, opération qui devrait durer 24 heures.  

Une fois le matériel roulant retiré, les équipes procéderont à la remise en état de la voie, et des appareils de voie de la zone touchée, avant de réparer la caténaire endommagée et d'effectuer une révision complète des équipements de signalisation, précise la RATP.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.