Toulouse : les taxis bloquent la ville

Des centaines de chauffeurs venus de toute la France, mais aussi d'Espagne ou de Belgique bloquent la ville rose. Les transports en commun et les axes routiers sont touchés.

Voir la vidéo
FRANCE 3
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Aux grands maux, les grands remèdes, dès 5h30, ce lundi 4 avril l'aéroport de Toulouse-Blagnac est pris d'assaut par des taxis venus de toute la France. Une manifestation nationale à Toulouse devenue la capitale de la contestation contre les VTC. Conséquence : passagers et salariés sont pris en otage dans les bouchons. "C'est normal qu'ils défendent leur bifteck, mais il faut laisser aussi laisser les gens aller travailler", explique un homme.

Bras de fer

Malgré des négociations entamées il y a plusieurs mois, le bras de fer se poursuit entre taxis et gouvernement, au sujet de la concurrence des VTC et des applications de tyne Uber. Des nouveaux services peu réglementés selon les chauffeurs. "Il y a de la concurrence qui ne devrait même pas s'appeler de la concurrence, c'est du vol organisé par l'Etat", explique un chauffeur de taxi venu de Montpellier. Blocages, filtrage et opération escargots sur le périphérique toulousain, en contre sens des taxis belges et espagnols. La poursuite du mouvement se décidera ce lundi soir après les négociations à Paris.

Le JT
Les autres sujets du JT