Thomas Cook France se déclare en cessation de paiements

"L'objectif reste d'assurer la continuité de l'activité de l'entité française et d'avancer rapidement sur une solution de reprise", a précisé la filiale dans un communiqué.

Une agence du voyagiste Thomas Cook à Paris, le 23 septembre 2019.
Une agence du voyagiste Thomas Cook à Paris, le 23 septembre 2019. (EDOUARD RICHARD / HANS LUCAS / AFP)

Le voyagiste Thomas Cook France s'est déclaré en cessation de paiements, à l'issue d'un Comité central d'entreprise qui s'est tenu jeudi 26 septembre. L'entreprise a indiqué qu'elle allait déposer une demande de mise en redressement judiciaire, quatre jours après la faillite de sa maison-mère à Londres. 

"Les instances représentatives du personnel ont rendu un avis favorable à l'unanimité sur le projet de déclaration de cessation des paiements et d'ouverture d'une procédure de redressement judiciaire (...) L'objectif reste d'assurer la continuité de l'activité de l'entité française et d'avancer rapidement sur une solution de reprise", a précisé la filiale dans un communiqué.

Mardi, la filiale française du géant du tourisme Thomas Cook (qui compte 780 salariés et 172 agences de voyages en propre dans l'Hexagone) avait annoncé se placer "sous la protection" du tribunal de commerce de Nanterre "en vue d'un redressement". La décision à laquelle le CCE a donné son feu vert jeudi "vise à préserver au mieux les intérêts de l'entité française, de ses collaborateurs, de ses clients et de ses partenaires", selon Thomas Cook France, qui prévient que "la date d'audience au tribunal n'est pas encore connue".