TGV : la Bretagne et Bordeaux se rapprochent de Paris

Deux nouveaux tronçons à grande vitesse pour le TGV vont être inaugurés en 2017. Magali Boissin est en plateau.

France 2

Magali Boissin est sur le plateau de France 2 est détaille les deux nouvelles lignes à grande vitesse qui vont être inaugurées à partir de 2017. "L'Atlantique est aux portes de la capitale ou presque. Que ce soit la Bretagne avec Paris-Rennes (1h25 au lieu de 2 heures l'an prochain) ou bien dans le Sud-Ouest avec un Paris-Bordeaux en 2h04 au lieu de 3h14, en tout, 60 grandes villes françaises vont bénéficier de gains de temps", affirme la journaliste.

Des courts trajets aux coûts très élevés

Grâce à la grande vitesse, la carte de France a été profondément chamboulée. "La Bretagne et le Sud-Ouest se rapprochent de Paris, tout comme Strasbourg (Bas-Rhin), grâce au TGV-Est. En revanche, la Côte d'Azur par exemple est encore assez mal desservie". Bien évidemment, il reste un gros écart de prix entre les lignes. "En seconde classe, sans carte de réduction et en période de pointe, le prix moyen du billet de TGV est de 8 euros/100 km pour un Paris-Brest ou bien 10 euros/100 km pour un Lille-Marseille. Ces tarifs sont assez compétitifs grâce à la concurrence de l'avion. En revanche sur les courts trajets, ces tarifs peuvent s'envoler jusqu'à 31 euros/100 km pour un Paris-Reims", conclut la journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un TGV au départ de la gare de Nice (Alpes-Maritimes), le 25 janvier 2016.
Un TGV au départ de la gare de Nice (Alpes-Maritimes), le 25 janvier 2016. (J.M EMPORTES / ONLY FRANCE / AFP)