Vosges : la renaissance des petites lignes de train

Publié
Vosges : la renaissance des petites lignes de train
Article rédigé par
A.Etienne, R.Massini, V.Lavigne - France 2
France Télévisions

Après les trains de nuit, le Premier ministre promet de rénover les petites lignes de train. Celle reliant Saint-Dié-des-Vosges à Epinal (Vosges) vient de rouvrir après trois ans de fermeture pour vétusté. 

Le retour du train était attendu. Lundi 13 décembre, sur le quai de la gare d'Epinal (Vosges), les voyageurs avaient le sourire. Le TER direction de Saint-Dié-des-Vosges, l'autre grande ville du département, circule de nouveau. Une réouverture, trois ans après la suppression de la ligne, jugée trop vétuste. Romain Nicolas fait partie des usagers qui utilisent quotidiennement ce trajet pour se rendre à son lieu de travail. Pendant les travaux, le bibliothécaire était obligé de prendre le bus pour aller travailler : un trajet plus long et incertain en fonction de la météo. "Je mets une heure de moins maintenant", explique-t-il. 

Un investissement de 21 millions d'euros

Pour rouvrir cette ligne, l'Etat et la Région ont investi 21 millions d'euros. "On apporte un plus dans la vie de tous les jours des habitants", estime Hocine Tazibt, responsable maîtrise d'ouvrage à la SNCF. Parmi les gares ressuscitées, celle de la ville de Bruyères (Vosges), où depuis trois ans, plus aucun train n'était entré en gare. La réouverture s'accompagne d'un doublement des rotations, pour permettre aux habitants de rejoindre les axes TGV, vers Strasbourg (Bas-Rhin) ou Paris.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.