VIDEO. SNCF : "L'État a décidé que l'argent du ferroviaire resterait dans le ferroviaire", assure Elisabeth Borne

La ministre des Transports a précisé vendredi sur franceinfo que la SNCF ne verserait pas de dividende à l'État, "ni cette année, ni les années suivantes".

RADIO FRANCE

Elisabeth Borne, ministre de transports, a confirmé vendredi 1er mars les propos de Guillaume Pepy, le patron du groupe public selon lesquels la SNCF ne versera pas de dividende à l'État, "ni cette année, ni les années suivantes", a-t-elle précisé.

Un besoin de remise en état du réseau

"Le président de la SNCF explique ce que l'État a décidé, c'est qu'en effet l'argent du ferroviaire reste dans le ferroviaire, a poursuivi la ministre. Il y a besoin d'un argent considérable pour remettre en état le réseau. Quand pendant des décennies, vous n'avez pas fait ce qu'il fallait, que vous n'avez pas entretenu le réseau, il faut des milliards pour remettre ce réseau en état et c'est ce qu'on va faire", a-t-elle ajouté.

La longue grève du printemps 2018 a plombé le résultat financier de la SNCF. La compagnie ferroviaire a affiché en 2018 un bénéfice net de 141 millions d'euros, contre 1,5 milliard en 2017. "Ce résultat n’est une surprise pour personne", a réagi Elisabeth Borne.

Elisabeth Borne, ministre des Transports, invitée de franceinfo le 1er mars 2019.
Elisabeth Borne, ministre des Transports, invitée de franceinfo le 1er mars 2019. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)