VIDEO. Réforme de la SNCF : "On est gonflés à bloc", assure Philippe Martinez

Le secrétaire général de la CGT était, mercredi, l'invité des "4 Vérités", sur France 2.

FRANCE 2

Les syndicats n'ont pas encore donné de détails sur leur mobilisation face à la réforme de la SNCF. Ils prendront position sur une éventuelle grève le 15 mars. Sont-ils toujours mobilisés ? "On est gonflés à bloc", a assuré Philippe Martinez, le secrétaire général de la CGT, sur France 2.

"Les cheminots ne sont pas des privilégiés"

"Je trouve proprement scandaleux ce qu'entretiennent le gouvernement et le président de la République", a-t-il déclaré. Selon lui, l'exécutif estime qu'"avoir une convention collective, un statut serait un privilège". "Les cheminots ne sont pas des privilégiés", a-t-il martelé.

Les cheminots sont "mal payés", a affirmé le numéro un de la CGT. "Et quand on est mal payé tout au long de sa carrière, on a une petite retraite", a-t-il ajouté. "Les astreintes, le travail le dimanche, les nuits passées loin de la maison, c'est ça la réalité de la vie des cheminots", a-t-il énuméré. Pour Philippe Martinez, parler du statut des cheminots "permet de détourner le problème de l'essentiel, qui est la réforme" de la compagnie ferroviaire.

Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT, sur France 2, le 28 février 2018.
Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT, sur France 2, le 28 février 2018. (FRANCE 2)