VIDEO. Quand les cheminots faisaient grève pendant presque un mois en 1986

Pendant l'hiver 1986-1987, la SNCF a connu l'un des conflits sociaux les plus longs de son histoire. La France s'est alors retrouvée paralysée pendant les fêtes de fin d'année.

FRANCEINFO

Une grève reconductible à partir de mi-mars, voire un mois entier de grève. Voici la menace brandie par les syndicats pour pousser le gouvernement à renoncer à sa réforme du rail, présentée par Edouard Philippe lundi 26 février. Pour autant, ce ne serait pas la première fois – loin de là – que la SNCF et ses usagers se retrouveraient confrontés à un conflit social de cette ampleur.

La grande grève de novembre et décembre 1995 a marqué les esprits. Mais c'est pendant l'hiver 1986-1987 que les cheminots ont mené le plus long mouvement depuis Mai-68. Le mouvement a alors duré vingt-neuf jours, du 18 décembre 1986 au 15 janvier 1987, rappelle RTL

Un préavis de cinq jours au départ

Tout commence dans les gares parisiennes et dans celles des grandes villes de province, début décembre, se souvient la Fondation iFRAP, un think tank libéral. Les employés des guichets protestent contre la suppression de la "prime de saisie sur ordinateur", qui les prive de 300 francs.

Mi-décembre, les cheminots de Paris-Nord se mettent en grève contre le projet de grille des salaires "au mérite", dont ils pointent l'arbitraire. Le lendemain, la grève devient nationale. Elle est prévue pour durer cinq jours. 

Des voyageurs hébergés dans des trains

Début janvier, 90 des 94 dépôts ferroviaires sont en grève. Quelque 90% du personnel roulant et 70% des sédentaires cessent le travail. Le trafic des trains est totalement paralysé en pleines fêtes de fin d'année, se remémore Le Figaro. Des usagers bloqués loin de chez eux sont logés par la SNCF dans des trains restés à quai.

La grève s'achève mi-janvier. Le mouvement a coûté très cher à la compagnie. Selon le gouvernement de l'époque, cité dans un rapport du Sénat, l'entreprise a perdu près de 950 millions de francs.

Des TGV de la SNCF à l\'arrêt pendant la grève des cheminots de l\'hiver 1986-1987.
Des TGV de la SNCF à l'arrêt pendant la grève des cheminots de l'hiver 1986-1987. (INA)