Vaucluse : six mois de prison ferme pour avoir déposé des blocs de béton sur une ligne ferroviaire à grande vitesse

Le parquet avait requis un an de prison ferme contre le jeune homme décrit comme dépressif et suicidaire, a rapporté France Bleu Vaucluse.

Caderousse dans le Vaucluse.
Caderousse dans le Vaucluse. (GOOGLE MAPS)

Un jeune homme de 27 ans a été condamné à six mois de prison ferme par le tribunal correctionnel de Carpentras (Vaucluse) jeudi 22 mars pour avoir déposé des blocs de béton sur la ligne à grande vitesse SNCF le 21 janvier dernier, rapporte France Bleu Vaucluse.

Le jeune homme a été condamné pour "mise en danger d'autrui avec risque immédiat de mort, pour destruction de bien et entrave à la circulation d'un train". Le parquet avait requis un an de prison ferme.

Les plaques de béton pulvérisées

Selon les experts, le jeune homme est décrit comme dépressif et suicidaire. Lors de son arrestation, il avait été immédiatement hospitalisé au centre psychiatrique de Montfavet Avignon.

Le dimanche 21 janvier, un TGV avait percuté à pleine vitesse des plaques de béton posées sur les voies à hauteur de Caderousse, au sud-est d’Orange. Les plaques ont été pulvérisées. Il n’y a eu aucun blessé parmi les 150 voyageurs. Les passagers avaient dû être débarqués par mesure de sécurité quelques kilomètres plus loin, en gare de Piolenc.