Un conducteur de TGV rate l'arrêt à la gare de Nîmes Pont-du-Gard et doit faire marche arrière

Le conducteur s'est arrêté quelques dizaines de mètres après le quai, explique France Bleu Gard Lozère. Il a dû faire marche arrière, une manœuvre qui a pris 40 minutes.

Article rédigé par
Avec France Bleu Gard Lozère - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La gare TGV de Nîmes-Pont du Gard. (SYLVIE DUCHESNE / RADIO FRANCE)

Le conducteur d'un TGV reliant Toulouse à Lyon a manqué l'arrêt de la gare de Nîmes Pont-du-Gard dans la soirée du mercredi 27 août, rapporte jeudi France Bleu Gard Lozère. Le conducteur ayant dépassé le quai de quelques dizaines de mètres, il a dû faire marche arrière, une manœuvre qui a pris 40 minutes. Les passagers sont arrivés à Lyon avec un retard d'une demi-heure.

" On a vu la gare passer, on savait qu'on devait s'arrêter, il s'est arrêté un peu plus loin, raconte Théo qui était à bord du train. On a attendu sur les voies. On s'est dit que s'il s'arrêtait, c'est qu'il devait y avoir une erreur." Les passagers attendent jusqu'à l'annonce de la cheffe de bord : "Elle nous expliquait que la gare de Nîmes avait été loupée par le conducteur. On sentait bien qu'elle était décontenancée. Ça a été positif parce que les gens ont commencé à rigoler et à discuter ensemble. Ça a été un moment assez marrant."

"Franchement, tout a été bien géré. Ça rappelle aussi que tout n'est pas automatique et qu'il y a encore des gens qui conduisent des trains et c'est une bonne nouvelle !", conclut Théo.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.