Transports : y aura-t-il un pilote dans le train ?

À quoi ressembleront les trains du futur ? Trains-drones, trains propres, trains hyper-rapides, le rail prépare sa révolution, avec des bolides atteignant 700 km/h.

Voir la vidéo

Une rame qui flotte sur un rail, une capsule lancée à 1 000 km dans un tube, et même un train sans conducteur. Des ingénieurs travaillent déjà sur le train du futur. La locomotive, sans conducteur, aura des yeux, des capteurs capables d'anticiper des obstacles pour déclencher automatiquement le freinage. La SNCF annonce un premier prototype pour 2023. Son but : faire rouler plus de trains. "Sur la même voie, on peut faire circuler 30% de trains en plus" explique Guillaume Pépy, directeur de la SNCF. Ça apporterait également plus de régularité. Pour ces trains du futur, la vitesse est un enjeu.

Paris-Marseille en 40 minutes

L'hyperloop, un des prototypes, semble sorti d'un film de science-fiction. Un tube sous vide, à l'intérieur se trouvent des capsules qui circulent à 1 200 km/h. Paris-Marseille se ferait donc en 40 minutes. Une dizaine de sociétés planchent sur ce projet, car les investissements sont colossaux. Le Space Train est un autre de ces prototypes, un train sur coussins d'air qui vole sur un monorail. L'avantage c'est que la navette ne touche pas l'infrastructure. Le Space Train pourrait relier Paris à Orléans en 13 minutes. Le premier test est prévu pour 2020.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un TGV, illustration.
Un TGV, illustration. (VINCENT ISORE / MAXPPP)