Transport : l'unique train reliant Perpignan à Rungis pourrait être supprimé

Pour relier Perpignan (Pyrénées-Orientales) au marché de Rungis (Val-de-Marne), il n'y a qu'une seule liaison ferroviaire. Peu rentable, elle pourrait bientôt être supprimée.

FRANCE 2

C'est peut-être l'un des derniers voyages du train des primeurs, l'unique liaison ferroviaire entre Perpignan (Pyrénées-Orientales) et Rungis (Val-de-Marne). Poivrons, cerises, brocolis, chaque jour ce train emporte 1 400 tonnes de marchandises venues de France, d'Espagne ou du Maroc et vendues le lendemain. Le problème est qu'il n'est pas rentable pour le transporteur privé qui affrète les wagons, rarement pleins. "Un jour comme celui-ci, on va être à 80% de taux de remplissage et le coût est le même. Malheureusement ces journées-là sont récurrentes", explique le transporteur.

Un train remplacé par 40 camions

Le train, qui traverse les 800 kilomètres entre Perpignan et Rungis en 11 heures, pourrait donc disparaître. Si la liaison est supprimée, chaque convoi sera remplacé sur la route par 40 camions. Une situation inacceptable pour les élus de la région parisienne qui craignent une hausse de la pollution dans le secteur. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Pour relier Perpignan (Pyrénées-Orientales) au marché de Rungis (Val-de-Marne), il n\'y a qu\'une seule liaison ferroviaire. Peu rentable, elle pourrait bientôt être supprimée.
Pour relier Perpignan (Pyrénées-Orientales) au marché de Rungis (Val-de-Marne), il n'y a qu'une seule liaison ferroviaire. Peu rentable, elle pourrait bientôt être supprimée. (FRANCE 2)