TGV : la France et l’Italie concurrents sur les rails

Publié
TGV : la France et l’Italie concurrents sur les rails
France 2
Article rédigé par
P.-L. Monnier, E. Denis, J.-C. Lambard - France 2
France Télévisions

Trenitalia est le premier opérateur qui vient défier sur ses terres le TGV français. Une ouverture à la concurrence qui a débuté samedi 18 décembre, dans un contexte de tension sociale. Les équipes de France Télévisions ont fait un aller et un retour dans chacun des deux trains, pour comparer les prix, les services et le confort.

La Flèche rouge, face à notre TGV français. Trenitalia vient concurrencer la SNCF sur la ligne Paris-Lyon, pour la première fois. Les journalistes de France Télévisions ont testé et comparé. 7h à Paris samedi 18 décembre, les photographes sont là, les fans de train aussi. En ce qui concerne les tarifs, avantage Trenitalia, avec des premiers prix très attractifs, à partir de 23 euros le billet. En face, le TGV est trois fois plus cher en réservant à la dernière minute. Mais grâce aux cartes de réduction, certains arrivent à faire baisser la facture.

Plus de trains proposés à la SNCF

Les trains italiens sont moins chers mais sont-ils plus confortables ? Chez Trenitalia, il y a une classe standard, une classe affaire, mais aussi une classe exécutive très haut de gamme. Dans tout le train aussi, des zones de silence où il est interdit de parler. Les deux compagnies promettent aussi une bonne connexion Wifi. Côté restauration, Trenitalia mise sur l’Italie. Les tarifs sont sensiblement les mêmes chez les deux compagnies. Ce qui pourrait vraiment peser dans la balance, c’est le nombre de trains. Pour l’instant les Italiens proposent seulement deux allers-retours par jour, entre Paris et Lyon, contre 24 pour les Français.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.