Tempête Justine : le trafic ferroviaire très perturbé dans le Sud-Ouest

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Tempête Justine : le trafic ferroviaire très perturbé dans le Sud-Ouest
France 2
Article rédigé par
D. Olliéric, D. Basier, N. Lemarignier, J.-C. Lacoste, S. Delalot, K. Jbali, P. Wursthorn, J. Ababsa, E. Urtado. - France 2
France Télévisions

Le sud-ouest de la France est frappé par d’importantes intempéries depuis samedi 30 janvier. Le passage de la tempête Justine et les fortes pluies associées ont provoqué des inondations dans les Landes, et le trafic TGV reste perturbé dimanche.

Après le passage de la tempête Justine, 25 départements du Sud-Ouest sont toujours placés en vigilance orange, dimanche 31 janvier. En quelques heures, les Landes ont été balayées par les intempéries. Sur l’axe qui relie Bordeaux (Gironde) à la frontière espagnole, les voies sont inondées et les trains ne passent plus. Aucun cours d’eau ne se trouve dans le périmètre, mais la nappe phréatique a débordé. "Les Landes, c’est une éponge, et cette éponge se rappelle à nous", se désole Thierry Larrivière, adjoint au maire de Rion-des-Landes (Landes).

25 trains retardés ou déroutés

La tempête Justine a traversé le Sud-Ouest de façon spectaculaire, avec des rafales à plus de 100 km/h et des vagues de 7 à 12 mètres de haut. Conséquence, de grosses perturbations ont eu lieu dans la gare de Bordeaux : 25 trains ont été retardés ou déroutés via Toulouse (Haute-Garonne), et près de 2 000 voyageurs ont dû annuler leur trajet pour prendre des bus ou attendre. À la gare Montparnasse (Paris), après plusieurs heures de retard, c’est enfin l’arrivée à destination.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.