SNCF : questions après la panne qui a paralysé la Gare Montparnasse

Suite à la panne qui a paralysé la gare Montparnasse (Paris) hier, dimanche 3 décembre, la ministre des Transports a convoqué en urgence le PDG de la SNCF Réseau. 

FRANCE 2

Pannes de signalisation, problèmes d'aiguillage : des messages récurrents qui mettent les trains à l'arrêt, comme hier, dimanche 3 décembre, à la gare Montparnasse (Paris). Alors est-ce un incident isolé ? Non, car chaque année, plusieurs pannes bloquent le fonctionnement du réseau. En décembre 2015, ce sont les voyageurs du sud-est de la France qui sont touchés. En mai 2016, une panne d'aiguillage arrête la circulation entre Paris et Bordeaux (Gironde). Un an plus tard, c'est la gare du Nord qui est à l'arrêt, tandis qu'en juillet dernier, des milliers de voyageurs sont bloqués en gare Montparnasse.

33 ans, l'âge moyen des voies ferrées françaises  

Alors pourquoi ces pannes ont-elles lieu ? Principal problème : l'état du réseau, trop vétuste. 33 ans, c'est l'âge moyen des voies ferrées françaises, soit le double des voies ferrées allemandes. En août dernier, le Premier ministre Édouard Philippe avait déjà mis en garde la SNCF. Quelles sont les solutions envisagées pour éviter ces pagailles ? Dans un rapport publié cet été, la SNCF prend des engagements concernant les infrastructures, les procédures d'urgence ou les informations aux voyageurs. Au total, 3 milliards d'euros sont investis chaque année par la SNCF pour rénover et moderniser son réseau. Un effort financier important qui n'a toujours pas permis de rattraper le retard accumulé ces 30 dernières années.

Le JT
Les autres sujets du JT
La circulation des TGV, Transilien, TER, Eurostar et Thalys ne devrait pas être perturbée mardi 10 octobre par les appels à la grève.
La circulation des TGV, Transilien, TER, Eurostar et Thalys ne devrait pas être perturbée mardi 10 octobre par les appels à la grève. (HOUIN /AFP)