SNCF : quels investissements pour la sécurité ?

Après l'accident ferroviaire mortel de Brétigny-sur-Orge (Essonne) en 2013, les investissements annoncés à l'époque ont-ils été réalisés ?

FRANCE 2

Prendre le train est-il dangereux ? Selon le rapport du gendarme ferroviaire révélé mercredi 21 août, des anomalies électriques ont été relevées à plusieurs endroits. Les mêmes manquements qui ont entraîné l'accident mortel de Brétigny-sur-Orge (Essonne) en 2013. Six ans après, les rails sont plus surveillés qu'auparavant : les contrôles ont augmenté de plus de 50%. Mais selon les syndicats, le nombre d'agents affectés à la maintenance est en baisse.

Des investissements en hausse

Les investissements ferroviaires sont-ils insuffisants ? Il y a dix ans, la SNCF disposait de 1 milliard d'euros par an pour la maintenance contre 3 milliards aujourd'hui. "Malheureusement, ça coûte énormément cher d'entretenir le réseau et la priorité a été le tout TGV", déplore Karima Dalli, présidente EELV à la Commission des transports du Parlement européen. Selon la SNCF, le nombre de problèmes liés à la sécurité ferroviaire a diminué de 30% en trois ans.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le logo de la SNCF, le 19 avril 2018. 
Le logo de la SNCF, le 19 avril 2018.  (LIONEL BONAVENTURE / AFP)