Cet article date de plus de trois ans.

Réforme de la SNCF : Matignon annonce "une première phase" de concertation "dès la semaine prochaine"

Des rencontres seront organisées avec les syndicats et la direction de la SNCF, ainsi que les régions et les usagers.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un TGV de la SNCF à Nantes (Loire-Atlantique), le 8 novembre 2017. (LOIC VENANCE / AFP)

Le gouvernement va ouvrir "dès la semaine prochaine" une "première phase de concertation" sur une réforme du système ferroviaire français, a annoncé Matignon jeudi 15 février dans un communiqué. Cette annonce intervient après la remise au Premier ministre d'un rapport très attentu, qui "démontre sans ambiguïté la nécessité et l'urgence d'engager sans tarder une refondation de notre système ferroviaire". Le gouvernement avait commandé ce document à l'ancien patron d'Air France, Jean-Cyril Spinetta, afin de lancer une grande réforme du secteur des transports en France.

"Les représentants de la direction de la SNCF, des organisations syndicales représentatives, des régions, des représentants d'usagers, de l'établissement public de sécurité ferroviaire et de l'autorité de régulation seront reçus afin de recueillir leurs réactions suite à ce rapport", ajoute le communiqué de Matignon. Cette première phase associera le Premier ministre et la ministre des Transports Elisabeth Borne.

A l'issue de cette étape seront précisés "les thèmes abordés" et "la méthode de concertation" de la réforme, selon Matignon. Alors que le rapport préconise notamment de fermer certaines petites lignes secondaires très déficitaires, au profit d'autocars, Matignon assure qu'"aucune décision ne sera engagée sans discussion étroite avec les régions et les territoires" concernant "l'avenir du réseau".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.