SNCF : les coûteux avantages des cheminots

La Cour des comptes préconise de supprimer 2 000 emplois par an à la SNCF. Les magistrats pointent du doigt l'absentéisme, les primes et les avantages en nature des cheminots.

france 3

Un rapport accablant sur la gestion de la SNCF. La Cour des comptes juge mardi 19 novembre que les baisses d'effectifs sont insuffisantes. Selon elle, il faudrait supprimer 2 000 postes par an. Les magistrats soulignent également des augmentations salariales trop automatiques avec l'ancienneté et des primes nombreuses et pas assez incitatives qui ne laissent pas la place au mérite. Enfin, elle évoque les avantages en nature : des billets gratuits ou avec des tarifs préférentiels pour les cheminots et leur famille. Au total, un manque à gagner de 220 millions d'euros chaque année.

Les syndicats se défendent

Selon les syndicats, tout est fait sans ce rapport pour donner l'image de cheminots privilégiés. "On sent qu'il y a une réforme des retraites et une grève qui se prépare à partir du 5 décembre", estime Fabien Villedieu, syndicaliste Sud-Rail. Mais pour la majorité, ces recommandations de la Cour des comptes ne peuvent pas être ignorées.

Le JT
Les autres sujets du JT
À Pornic, en Loire-Atlantique, c\'est désormais l\'office du tourisme qui se charge de la vente de billets SNCF au public. La gare est dépourvue de guiches depuis le 1er novembre.
À Pornic, en Loire-Atlantique, c'est désormais l'office du tourisme qui se charge de la vente de billets SNCF au public. La gare est dépourvue de guiches depuis le 1er novembre. (ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP)