SNCF : le gouvernement veut réformer avant l'été

Un service public qui coûte de plus en plus cher et qui marche de moins en moins bien, c'est ainsi que le Premier ministre a qualifié la SNCF ce lundi 26 février à l'occasion de la présentation de la réforme qu'il engage.

Cette vidéo n'est plus disponible

C'est une réforme à grande vitesse pour la SNCF que souhaite le Premier ministre. Ce lundi 26 février, il a annoncé la fin du statut des cheminots. Les 150 000 agents qui travaillent à la SNCF garderont leur statut de cheminot, mais les nouvelles recrues seront au régime général. Finie la garantie de l'emploi à vie, un casus belli pour la CFDT.

Riposte syndicale attendue

Pour une réforme rapide, le gouvernement se dit prêt à aller jusqu'aux ordonnances. Pendant deux mois, des concertations vont être lancées avec les partenaires sociaux. En cas d'absence de consensus, les ordonnances seront prises avant l'été. Alain Juppé salue une réforme nécessaire. Mardi 27 février, tous les syndicats se réunissent pour décider d'une riposte. La CGT annonce déjà qu'elle est prête à faire grève pendant un mois.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un TGV à Nantes (Loire-Atlantique), le 8 novembre 2017.
Un TGV à Nantes (Loire-Atlantique), le 8 novembre 2017. (LOIC VENANCE / AFP)