SNCF : la double tarification des billets de train en Normandie fait gronder les voyageurs

En Normandie, il existe une double tarification pour les trajets entre la Normandie et Paris. Des tarifs qui peuvent varier du simple au double pour un même train. Une particularité unique en France que peu de voyageurs connaissent et que dénonce l'association de défense des usagers des transports.

Article rédigé par
Dimitri Morgado - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Entrée de la gare de Caen, en Normandie. Photo d'illustration. (DIMITRI MORGADO / RADIO FRANCE)

A la SNCF, un train peut en cacher un autre. Mais un tarif aussi. Sur le quai de la gare Saint-Lazare à Paris, les voyageurs attendent le train de 8h29, direction Caen, en Normandie. Sans prendre en compte les cartes de réduction, on se rend bien compte qu'ils n'ont pas payé le même prix pour leur billet. Tandis que ce monsieur a réglé 20 euros, cette dame a payé le double : 40 euros. Mais ça n'est pas tout : d'autres voyageurs nous annoncent d'autres prix, allant de 18 à une cinquantaine d'euros.

Comment l'expliquer ? D'un côté, il existe le tarif fixe régional "Tempo" et de l'autre, le tarif national variable. Selon l'endroit où l'on achète son billet, on nous proposera l'un des deux.

Daniel Grébouval, le président de la Fédération Nationale des Associations d'Usagers des Transports (FNAUT) de Normandie, devant la gare de Caen. (DIMITRI MORGADO / RADIO FRANCE)

9,20 euros de différence pour le même trajet

À l'arrivée en gare de Caen, Daniel Grébouval, le président de la Fédération Nationale des Associations d'Usagers des Transports (FNAUT) de Normandie, nous montre ces différences de prix en conditions réelles sur un Caen-Paris pour le mercredi 19 janvier. Premier essai sur une borne bleue qui vend les billets régionaux Tempo. Ils sont valables un jour et utilisables à n'importe quelle heure. "Je sélectionne en deuxième classe, et on me propose un tarif à 36 euros", indique Daniel Grébouval.

Même manipulation sur la borne située juste à côté, où l'on peut acheter des billets "grandes lignes", les billets au tarif national. Nous choisissons le tarif "Flexible", qui offre quasiment les mêmes avantages que le billet Tempo. Verdict ? "La surprise, c'est qu'il est à 45,20 euros." Un écart de 9,20 euros entre les deux billets.

La différence ? Le billet national, le plus cher, propose une place assise réservée, l'autre non. La réservation pour ce train vaut 9,20 euros. "Ce n'est pas normal, ce n'est pas le prix d'une réservation", alerte Daniel Grébouval.

Ecran de la borne de billets régionaux "Tempo" (à gauche) sur un train Paris-Caen ; écran de la borne de billets "Grandes Lignes" (à droite) sur le même trajet, mercredi 19 janvier 2022. (DIMITRI MORGADO / RADIO FRANCE)

Pour la SNCF, c'est pourtant bien cette réservation qui justifie des prix différents. "D'un côté, les billets avec la garantie de place assise, et de l'autre, sans garantie de place assise, explique Juliette de Beaupuis, la directrice de la communication de la SNCF Normandie. Je vais faire un comparatif avec l'aérien : quand vous prenez des billets, vous avez plusieurs tarifs sur l'aérien. pour la SNCF, c'est la même chose sur les lignes normandes."

Une explication qui est bien loin de convaincre l'association de défense des usagers des transports qui demande une tarification unique dans toute la région.

SNCF : la double tarification des billets de train en Normandie fait gronder les voyageurs
écouter

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers SNCF

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.