SNCF : 36 jours de grève programmés

Les cheminots ont opté pour un rythme de grève inédit pour protester contre la réforme de la SNCF voulue par le gouvernement. En avril, mai et juin, ils seront en grève deux jours sur cinq.

Voir la vidéo
France 2

La grève à la SNCF s'annonce longue et inédite : deux jours de grève sur cinq pendant trois mois. 36 jours de grèves sont donc prévus sur un calendrier établi d'avance. Pour les syndicats, l'objectif est de tenir le conflit en mobilisant un maximum de cheminots sur une longue durée. "Entamer un mouvement fort pour s'essouffler trop rapidement, on est convaincus que ça ne pourrait pas aboutir. Donc il faut essayer de trouver les moyens pour que ça coûte le moins cher possible aux cheminots et que ça ait le plus d'impact possible", explique Roger Dillenseger, de l'UNSA cheminots.

Une grève en pointillés

Si le week-end Pascal est épargné, les vacances de Pâques seront elles forcément impactées. Entre les trois zones, elles s'étendent du 7 avril au 7 mai. Les ponts du 1er mai, du 8 mai et de l'Ascension sont concernés. De nombreux usagers vont devoir faire face à un casse-tête. Cette grève en pointillés, c'est du jamais vu. Mais les voyageurs comptent aussi sur le service minimum.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un employé de la SNCF, en grève, près de la raffinerie Total de Donges (Loire-Atlantique), le 25 mai 2016.
Un employé de la SNCF, en grève, près de la raffinerie Total de Donges (Loire-Atlantique), le 25 mai 2016. (JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP)