Les 4 Vérités - Réforme de la SNCF : le FN "opposé aux ordonnances qui réduisent le débat démocratique"

Le vice-président du Front national et député européen, Nicolas Bay, est l'invité des 4 Vérités de France 2 ce lundi 26 février.

France 2

Le Premier ministre Édouard Philippe doit dévoiler ce lundi matin sa stratégie pour conduire la réforme à haut risque de la SNCF, et notamment dire s'il compte légiférer par ordonnances.

"Nous sommes défavorables aux ordonnances parce que ça participe d'une logique qui consiste à essayer de confisquer ou en tout cas de réduire le débat démocratique", a affirmé Nicolas Bay dans Les 4 Vérités. "Le débat parlementaire doit avoir lieu (...) il ne faut pas comme ça passer en force".

Statut du cheminot "obsolète"

Le vice-président du FN s'est déclaré opposé à la suppression de petites lignes, "sous prétexte qu'elles ne sont pas ou peu rentables". "Il faut au contraire défendre un vrai service public de qualité (...) qui permet le désenclavement des territoires".

Le député européen s'est déclaré en faveur du maintien d'"un statut spécifique" pour les cheminots, "qui assure la continuité du service public", mais a jugé néanmoins "qu'il y a une nécessité de réformer ce statut".

"Tout le monde a bien compris qu'aujourd'hui le statut de cheminot est un peu obsolète, car basé sur des critères datés. Je pense qu'il faut avoir un objectif de justice sociale, il ne faut pas maltraiter évidemment les cheminots, mais il ne faut pas non plus qu'ils bénéficient dans certains domaines d'avantages qui ne sont pas justifiés", conclut Nicolas Bay.

Le secrétaire général du FN , invité de franceinfo lundi 8 mai, évoque les pistes pour que le parti \"soit encore plus rassembleur\".
Le secrétaire général du FN , invité de franceinfo lundi 8 mai, évoque les pistes pour que le parti "soit encore plus rassembleur". (MAXPPP)