Panne à la gare de l'Est à Paris : le trafic sera "fortement perturbé" mercredi, avec un TGV prévu sur trois, annonce la SNCF

La SNCF dénonce "un acte de sabotage sur des câbles de signalisation qui comportent des circuits de sécurité".

Un message annonce des perturbations de trafic à la gare de l\'Est, le 24 janvier 2023, à Paris, à la suite d\'incendies ayant endommagé des boitiers électriques.
Un message annonce des perturbations de trafic à la gare de l'Est, le 24 janvier 2023, à Paris, à la suite d'incendies ayant endommagé des boitiers électriques. (THOMAS SAMSON / AFP)
Ce qu'il faut savoir

Après l'incendie volontaire sur des câbles électriques d'un poste d'aiguillage en Seine-et-Marne, mardi 24 janvier, Olivier Bancel, numéro deux de SNCF Réseau, s'est adressé à la presse sur cet événement qui a pratiquement paralysé l'ensemble du trafic toute la journée à la gare de l'Est. "C'est un acte de sabotage sur des câbles de signalisation qui comportent des circuits de sécurité", a-t-il précisé. Le trafic "sera fortement perturbé" mercredi, au départ ou à l'arrivée de la gare de l'Est à Paris, avec un TGV sur trois. Un Transilien sur 2 est prévu sur la ligne P (qui concerne les axes Meaux et Château-Thierry). Ce direct est désormais terminé. 

Deux boitiers électriques incendiés en Seine-et-Marne. Selon le ministre des Transports, "une cinquantaine de câbles ont été incendiés" dans la nuit de lundi à mardi, "en deux points précis, ciblés, à quelques dizaines de mètres l'un de l'autre en Seine-et-Marne" avec "une intention délibérée de nuire". Le parquet précise que deux boitiers électriques SNCF ont par ailleurs été incendiés sur la commune de Vaires-sur-Marne (Seine-et-Marne), tôt dans la matinée. 

Une enquête "en cours". "La SNCF a eu raison de porter plainte, quand on met en cause le service public, c'est inacceptable", a réagi Clément Beaune, le ministre des Transports, depuis la gare de l'Est. "D'après les premières constatations, on peut parler d'incendie volontaire sur des câbles électriques", avait déclaré une porte-parole à l'AFP peu avant 8h30. La SNCF a également annoncé plus tôt dans la matinée un dépôt de plainte par SNCF Réseau.

Le ministre des Transports appelle à des sanctions. Cet acte de malveillance doit être "sévèrement sanctionné", car "l'impact" pour les usagers est important, a réagi Clément Beaune, ministre délégué chargé des Transports, sur franceinfo, mardi. "Une galère ce matin" sur un site "extrêmement fréquenté", a reconnu le ministre. Il a également dénoncé mardi "un acte de vandalisme odieux, scandaleux qui doit être condamné". 

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #SNCF

21h44 : 2/2TER Grand Est : trafic adapté avec des dessertes des gares Ile-de-FranceRER E : trafic normalPlus d'informations sur https://t.co/myZwO0jqyg

21h44 : Mercredi 25/01/2023, le trafic restera fortement perturbé en raison d'un acte de malveillance sur l’ensemble des trains au départ et à l'arrivée de Paris Gare de l'Est :TGV INOUI, OUIGO : 1 train sur 3TRANSILIEN Ligne P (Paris-Meaux et Paris-Château-Thierry) : 1 train sur 21/2 https://t.co/JGHaZJKteW

21h41 : On en sait un peu plus concernant le trafic de demain, qui "restera fortement perturbé (...) sur l'ensemble des trains au départ et à l'arrivée de Paris Gare de l'Est", a précisé la compagnie ferroviaire sur Twitter.

20h38 : Il est 20 heures, voici le point sur l'actualité :

• Bernard Laporte est ressorti libre de garde à vue, sans poursuite à ce stade, a annoncé le Parquet national financier.

Après l'"incendie volontaire sur des câbles électriques" en Seine-et-Marne, le trafic a été interrompu à la gare de l'Est, aujourd'hui. La SNCF dénonce "un acte de sabotage".

La CGT Cheminots et SUD-Rail ont proposé une grève reconductible "dès la mi-février" à la SNCF si le gouvernement ne retirait pas son projet de loi, avec une première étape les 7 et 8 février.


• Le ministre des Solidarités, de l'Autonomie et des Personnes handicapées a annoncé la création d'une plateforme numérique pour recueillir les signalements de maltraitances en Ehpad.

19h52 : La compagnie ferroviaire dénonce "un acte de sabotage" après l'incendie volontaire qui a entraîné la paralysie du trafic, gare de l'Est. En tout, "48 artères de câbles, soit environ 600 câbles électriques, ont été endommagés" dans un poste d'aiguillage à Vaires-sur-Marne, a relaté Olivier Bancel, numéro deux de SNCF Réseau, lors d'un point-presse.

18h04 : Il est 18h04, faisons un petit point sur l'actualité :

Après l'"incendie volontaire sur des câbles électriques" en Seine-et-Marne, le trafic a été interrompu à la gare de l'Est, aujourd'hui. Demain, le trafic sera "fortement perturbé", notamment sur les TGV, avec un train sur trois en circulation.

La CGT Cheminots et SUD-Rail ont proposé une grève reconductible "dès la mi-février" à la SNCF si le gouvernement ne retirait pas son projet de loi, avec une première étape les 7 et 8 février.


#SYRIE La France a rapatrié 15 femmes et 32 enfants des camps de prisonniers jihadistes dans le nord-est de la Syrie. Conformément à la procédure, elles ont été immédiatement placées en garde à vue.


Bernard Laporte, président en retrait de la Fédération française de rugby (FFR), est en garde à vue pour blanchiment de fraude fiscale.

17h25 : Il n'y aura par ailleurs qu'un train sur deux sur la ligne P du Transilien, pour les axes reliant la gare parisienne à Meaux et Château-Thierry. "Le service sera adapté pour TER Grand Est avec des dessertes des gares Ile-de-France", précise la compagnie ferroviaire sur son fil consacré à l'incident.

17h21 : Depuis le début de la journée, le trafic est interrompu pour les TGV et les TER à la gare de l'Est, après un "incendie volontaire sur des câbles électriques" en Seine-et-Marne, qui fait l'objet d'une enquête du parquet de Meaux.

17h18 : La SNCF vient d'annoncer que le trafic resterait "fortement perturbé" demain, avec un TGV sur trois au départ de la gare de l'Est.

16h23 : Les équipes de @SNCFReseau commencent à réparer les câbles qui ont été incendiés hier près du poste d'aiguillage de Vaires ce qui a entrainé l'interruption du trafic à la gare de l'Est.(SNCF) https://t.co/hlMX2rXAMu

16h23 : Selon ce journaliste de RTL, les équipes de SNCF réseau entament la réparation des câbles incendiés à Vaires, ce qui a provoqué l'interruption du trafic vers la gare de l'Est.

14h22 : @Kat Je manque à tous mes devoirs ! Le voici servi frais et sans sucre ajouté.

•Le trafic est interrompu "toute la journée" à la gare de l'Est, à Paris, en raison d'un "incendie volontaire sur des câbles électriques" sur un poste d'aiguillage, annonce la SNCF. Il n'est pas certain que les trains puissent rouler demain. Ne loupez pas le wagon des dernières infos dans notre direct.

Cinq gouverneurs et quatre ministres ont été démis de leur fonction, dernier épisode du vaste scandale de corruption qui ébranle le pays. On vous résume tout ça par ici.

Le 31 janvier, les remontées mécaniques seront aussi en grève dans de nombreuses stations. Les syndicats ont déposé un préavis de grève "illimité" qui pourrait s'étendre jusqu'aux vacances scolaires.

La France a rapatrié 15 femmes et 32 enfants des camps de prisonniers jihadistes dans le nord-est de la Syrie. Conformément à la procédure, elles ont été immédiatement placées en garde à vue.

12h18 : @John La question a été posée au patron de SNCF Réseau qui se trouvait aux côtés de Clément Beaune, mais ce dernier a refusé d'avancer la moindre hypothèse.




12h25 : Bonjour, est-il réaliste d'envisager un lien avec la réforme des retraites dans cet incendie volontaire à la SNCF ?

12h08 : "Tout est fait pour que demain les choses soient rétablies."

12h07 : Clément Beaune précise qu'un remboursement intégral des passagers qui voient leur train supprimé est dans les cartons, même si la panne n'est pas du fait de la SNCF.

12h06 : Le trafic du TGV Est est très réduit, le trafic TER est majoritairement interrompu, celui des RER est maintenu sur certaines lignes, rappelle le ministre.

12h10 : Clément Beaune pointe deux incendies "ciblés", très différents des actes de vandalisme habituels. "Le trafic est interrompu toute la journée au moins", annonce le ministre. Un point de situation sera fait dans la soirée, vers 17 heures, pour la journée de demain. "On ne peut pas encore la garantir", souligne le ministre.

12h09 : "Une enquête est en cours, la SNCF a eu raison de porter plainte, quand on met en cause le service public, c'est inacceptable", réagit Clément Beaune, le ministre des Transports, depuis la gare de l'Est.

12h03 : A midi, voici un nouveau point sur les titres de la mi-journée :

•Le trafic est interrompu "toute la journée" à la gare de l'Est, à Paris, en raison d'un "incendie volontaire sur des câbles électriques" sur un poste d'aiguillage, annonce la SNCF. Suivez notre direct.

La France a rapatrié 15 femmes et 32 enfants des camps de prisonniers jihadistes dans le nord-est de la Syrie. Conformément à la procédure, elles ont été immédiatement placées en garde à vue.


La cour d'appel de Paris confirme le non-lieu en faveur de Gérald Darmanin, dans le cadre de l'information judiciaire portant sur des accusations de viols le visant. La plaignante va se pourvoir en cassation.

10h46 : Quelques précisions sur l'interruption du trafic en gare de l'Est. La SNCF précise que les trains circulent normalement sur le RER E et sur la branche Sud de la Ligne P en direction de Coulommiers et Provins et sur la ligne TER Paris - Troyes - Mulhouse. Vous pouvez suivre les dernières informations sur cette page.

09h34 : Le trafic à la gare de l'Est à Paris sera finalement interrompu "toute la journée", annonce la SNCF, après l'"incendie volontaire sur des câbles électriques" qui a provoqué une panne sur un poste d'aiguillage.

09h36 : A 9 heures, on rembobine le fil de l'actualité :

•Le trafic est totalement interrompu à la gare de l'Est, à Paris, en raison d'un "incendie volontaire sur des câbles électriques" sur un poste d'aiguillage, annonce la SNCF. La reprise du trafic est "espérée à 10 heures".

La France a rapatrié 15 femmes et 32 enfants des camps de prisonniers jihadistes dans le nord-est de la Syrie. Conformément à la procédure, elles ont été immédiatement placées en garde à vue.


Le gouvernement a présenté hier son projet de réforme des retraites en Conseil des ministres. Olivier Dussopt s'est dit favorable à un assouplissement du rachat de trimestres, mais le ministre du Travail ferme la porte à un recul du gouvernement sur l'âge de départ.

• Le Sénat examine cet après-midi en première lecture un projet de loi favorisant la construction de nouveaux réacteurs nucléaires. Le texte prévoit la suppression de l'objectif de réduction à 50% de la part du nucléaire dans le mix électrique d'ici 2035.

09h36 : 🗣 Trafic interrompu depuis ce matin à la gare de l’Est à Paris ➡️ "C’est une galère ce matin. C’est un acte de malveillance qui a été fait sur les câbles du réseau”, précise le ministre des Transports. “Il faut que ces actes [de malveillance] soient sévèrement sanctionnés.” https://t.co/VbiN0CQjV8

09h36 : Sur franceinfo, le ministre des Transports, Clément Beaune, confirme que l'interruption du trafic à la gare de l'Est à Paris est liée à un "acte de malveillance".

09h36 : ❌#InfoTrafic #LigneP 1/2A la suite d'un acte de vandalisme (incendie sur des câbles électriques dans un local technique dans le secteur de Vaires ), le trafic est interrompu entre #ParisEst et #ChateauThierry et entre #ParisEst et #Meaux jusqu'à 10h00.

©️📷 : SNCF https://t.co/349NLmgb4z

09h36 : Bonjour @Ismarpa, la SNCF vient d'apporter de nouveaux éléments sur l'origine de l'interruption du trafic en gare de l'Est. Un incendie a eu lieu sur un poste d'aiguillage. "D'après les premières constatations, on peut parler d'incendie volontaire sur des câbles électriques", précise un porte-parole de la compagnie ferroviaire. Il évoque un "acte de malveillance" et annonce "un dépôt de plainte" par SNCF Réseau. La page Twitter de la Ligne P précise que cet incendie est survenu dans le secteur de Vaires (Seine-et-Marne).

09h36 : Panne, panne ? Pas sûr... Toujours des perturbations après une grève et entre deux grèves. Expérience de 15 ans d'abonnement SNCF.

09h36 : "Tous les TGV, TER et la ligne P du Transilien, au départ et à l'arrivée de la gare de l'Est, sont interrompus", précise la SNCF. L'interruption du trafic est liée à "une panne dans un poste d'aiguillage", selon la compagnie. Une intervention est en cours.

09h36 : Le trafic est totalement interrompu à la gare de l'Est, à Paris, en raison d'une panne, annonce la SNCF. La reprise du trafic est "espérée à 10 heures".