Grève durant l'été : la menace des syndicats d'Air France

L'été pourrait être houleux menacent les syndicats d'Air France. Ils ont l'intention de reprendre la grève interrompue en mai. Ils réclament toujours une augmentation de salaire de 5,1%.

FRANCE 2

Il n'y a toujours pas de patron, mais eux ne relâchent pas la pression. L'intersyndicale a d'ores et déjà promis un été houleux si aucun accord sur les salaires n'est trouvé. Poursuivre la grève pour se faire entendre rapidement. "On va devoir poser des préavis pour parvenir à faire plier la direction", annonce Christophe Malloggi, secrétaire général FO Air France. Une décision qui intervient alors que la compagnie aérienne est en pleine tourmente après la démission de son PDG, Jean-Marc Janaillac.

Nouvelle rencontre avec la direction vendredi 8 juin

55% du personnel avait voté contre l'accord salarial proposé par la direction. À savoir 2% d'augmentation en 2018 puis 5% au total sur la période 2019-2021. Les syndicats réclament une hausse de 5,1% dès cette année. Pour les salariés, difficile de négocier sans nouveau PDG. Du côté de la CFDT, poursuivre la grève, c'est perdre du chiffre d'affaire sur la période estivale. Vendredi 8 juin, les syndicats rencontreront la direction une dernière fois avant d'annoncer ou non de nouvelles journées de grève.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un avion Air France à l\'aéroport d\'Orly à Paris, le 11 mai 2018.
Un avion Air France à l'aéroport d'Orly à Paris, le 11 mai 2018. (MAXPPP)