VIDEO. SNCF : des cheminots grévistes bloquent le départ des bus à Lille

Environ 60 cheminots, rejoints par des étudiants, ont mis en place un barrage filtrant des bus Ouibus et Flexibus partant vers Paris et Bruxelles, entre 7 heures et 8 heures.

Voir la vidéo

A Lille, lundi 9 avril, il n'y avait pas que les trains qui étaient bloqués. A la gare de Lille Europe, environ 60 cheminots, rejoints par des étudiants, ont mis en place un barrage filtrant des bus Ouibus et Flexibus partant vers Paris et Bruxelles, entre 7 heures et 8 heures. L'objectif ? Retarder les départs, au quatrième jour de grève à la SNCF.

L'initiative n'a finalement duré qu'une partie de la matinée, mais a excédé certains passagers. "Vous êtes des voyous", a lancé l'un d'eux en direction des cheminots grévistes. Le trafic ferroviaire, lui, reste toujours "très perturbé", mais moins que la semaine dernière. Un TGV sur cinq, un Transilien et un TER sur trois et un Intercités sur six doivent rouler.

Ces perturbations sur le rail ont aussi affecté les routes avec 375 km de bouchons recensés à 8 heure dans toute l'Ile-de-France, contre une moyenne de 280 km habituellement enregistrés, selon Sytadin.

Des cheminots bloquent des bus de substitution à Lille (Nord), le 9 avril 2018.
Des cheminots bloquent des bus de substitution à Lille (Nord), le 9 avril 2018. (MAXPPP)