Cet article date de plus de quatre ans.

Vidéo La SNCF restera "une entreprise publique, à capitaux 100% publics", promet Emmanuel Macron

"On ira jusqu'au bout" de la réforme, a assuré le chef de l'Etat, jeudi, lors d'un entretien à TF1.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Emmanuel Macron, le 12 avril 2018, à Bert'huis (Orne). (MAXPPP)

La réforme de la SNCF est toujours sur les rails. "On ira jusqu'au bout, a assuré Emmanuel Macron, jeudi 12 avril, lors d'un entretien à TF1. Ce sera une entreprise publique à capitaux 100% publics." "Je demande à chacun de faire un petit effort, mais c'est vraiment la condition pour continuer à avoir un grand service public ferroviaire", a estimé le président de la République, alors que la sixième journée de grève à la SNCF doit commencer vendredi.

Emmanuel Macron s'est aussi adressé aux cheminots grévistes : "Je les appelle plutôt au calme en leur disant que je les ai entendus." "L'Etat va investir 10 millions d'euros par jour pendant dix ans, a ajouté le chef de l'Etat. On a besoin d'un chemin de fer fort (…) et la réforme va le renforcer (…) Je le garantis absolument. Ce sera dans la loi : 100% de capitaux d'Etat."

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Grève à la SNCF

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.