VIDEO. Grève du 5 décembre : Valérie Pécresse souhaite que la SNCF et la RATP "assurent le service minimum"

Valérie Pécresse, présidente de la région Île-de-France, était l'invitée du "8h30 franceinfo", mardi 19 novembre.

FRANCEINFO / RADIO FRANCE

"J'ai dit à la SNCF et la RATP d'assurer le service minimum aux heures de pointe", a déclaré Valérie Pécresse, mardi 19 novembre sur franceinfo, au sujet de la grève interprofessionnelle du 5 décembre contre le projet de réforme des retraites. Si la SNCF et la RATP n'assurent pas le service minimum, "il faudra rembourser les voyageurs", a ajouté la présidente de la région Île-de-France, rappellant que "la continuité des services publics doit être assurée dans la République française."

Le "droit de grève devrait être compatible avec le droit à aller travailler"

Si Valérie Pécresse a assuré, sur franceinfo, croire "au droit de grève", elle a cependant ajouté qu'il fallait que ce droit soit "complètement compatible avec le droit des salariés à aller travailler". La présidente de la région Île-de-France a dit aux syndicats de la RATP et de la SNCF : "Ne rendez pas votre cause impopulaire, en plongeant dans la détresse des millions de personnes en les prenant en otage."